Une liberté retrouvée


Pas de matériel spécifique, pas de contrainte horaire, pas de titre de transport ou de carburant à acheter, pas de sens unique à respecter, pas de place de stationnement à trouver...

Zéro pollution, le temps d'admirer le paysage...
Un moyen simple pour entretenir sa santé !



L'accessibilité des voiries pour les Personnes à Mobilité Réduite

Une signalétique piétonne à Grenoble


Pour encourager les citadins à adopter la marche, la ville de Grenoble a fléché une vingtaine d’itinéraires à faire à pied.


Comme pour les ballades en montagne, les nouveaux panneaux n’indiquent pas les distances mais les temps de parcours d'un point à un autre dans la ville.

Les temps de parcours sont calculés sur la base d'une vitesse de marche de 4km/h.


Ce mode de déplacement à la fois économique, écologique et bénéfique pour la santé de chacun est aussi très complémentaire des transports en commun, en évitant une correspondance par exemple.



Télécharger le plan piéton de Grenoble (pdf, 1528 ko)


Etre piéton et aller vite, c'est possible !


La vitesse de la marche à pied traditionnelle (4 km/h) peut être augmentée avec quelques équipements très légers :

  • marche nordique (6 km/h)
  • trottinette (10 km/h)
  • roller (12 km/h)
Ne pas oublier de quitter ses rollers pour monter dans un transport en commun...


Quelques conseils de sécurité de la Prévention Routière pour bien pratiquer ces nouvelles façons de "marcher"

Des pas vers la santé


Des études internationales ont montré que marcher 30 minutes quotidiennement, soit environ 2 km, permet de réduire le risque cardio-vasculaire, le diabète et même la dépendance. En effet, la marche fortifie les muscles locomoteurs, le coeur et les poumons.
Elle oblige à se repérer dans l'espace, à faire attention à son environnement, et contribue à la vie sociale car la rencontre d'autres personnes est possible à cette vitesse.


Conseils pour la sécurité


Les accidents les plus graves se produisant aux intersections, il convient d'être vigilant lors des traversées de chaussée.

Eviter si possible, à ces endroits particuliers, les conversations sur téléphone portable qui mobilisent l'attention ou les baladeurs qui ne permettent plus d'entendre les bruits environnants. Enfin, s'assurer que l'on est bien visible, notamment la nuit
ou par temps de pluie.