Les pistes cyclables


Grenoble et son agglomération compte 320 km de pistes cyclables, ce qui en fait un des réseaux les plus denses de France.

Une pratique du vélo facilitée par la topographie des lieux : Grenoble est la ville la plus plate de France.

Les itinéraires cyclables existent sous diverses formes :
  • Pistes cyclables en site propre, séparées de la circulation
  • Bandes cyclables tracées sur la chaussée
  • Contresens cyclistes autorisés signalés dans les rues à sens unique


Carte des pistes cyclables
Calculer son itinéraire à vélo


Le vélo dans Grenoble et son agglomération


Métrovélo

Louer un vélo

Sur l'agglomération grenobloise, vous pouvez louer un Métrovélo pour une courte ou longue durée (de la journée à l’année) :

  • dans les agences Métrovélo (gare SNCF de Grenoble et Campus Universitaire de Saint-Martin-d’Hères)
Certaines gares disposent d'un service de location généralement appelé Vélostation.

A noter que les abonnés Métrovélo bénéficient de 40% de remise sur l'abonnement mensuel de Cité lib, le système d'autopartage de l'agglomération grenobloise.

Si vous utilisez un Métrovélo pour vous rendre sur votre lieu de travail, votre employeur prend en charge 50% du prix de votre abonnement Métrovélo.
Il suffit pour cela de lui fournir une copie de votre abonnement Métrovélo.

www.metrovelo.fr

Parking et consignes à vélo

  • 5000 places de stationnement gratuit (arceaux)
  • 260 places en consigne individuelle (MétrovéloBOX)
  • 830 places en consigne collective (gares SNCF de Grenoble, Gières et Echirolles, P+R Vallier-Catane, Grand Sablon et Esplanade)

Carte des points de location et consignes
Consignes collectives et individuelles proches des gares

Vélo et transports en commun

  • Le transport des vélos est autorisé et gratuit dans les trains TER (Transport Express Régional) et les cars Transisère dans la limite des places disponibles.
  • Le transport des vélos est autorisé dans les trams avant 7h30 et après 19h30 en semaine, et toute la journée les dimanches et les jours fériés.
  • Les vélos ne sont pas admis dans les bus Tag.
  • Les vélos pliants sont autorisés sans condition horaire dans les bus et les trams.

Le vélo pratique


Vous souhaitez savoir comment protéger votre vélo, comment l'entretenir ou le réparer ? Consultez les fiches dans les liens ci-dessous.

Quatre règles d'or pour lutter contre le vol (pdf, 575 ko)
Les fiches pratiques d'entretien de votre vélo

Réglementation

Le vélo est un véhicule au sens du code de la route. Ses règles doivent être respectées, sous peine d'amende, mais aussi pour préserver sa sécurité...

Circulation

  • Interdite sur les autoroutes et autres voies spécifiquement interdites (panneau blanc cerclé de rouge et portant le dessin d'un vélo).
  • Interdite dans les couloirs réservés aux transports en commun, sauf mention contraire.
  • Obligation d'utiliser les pistes et bandes cyclables uniquement si elles sont équipées du panneau rond avec un vélo sur fond bleu.
  • Autorisée sur les aires piétonnes, et pour les enfants de moins de 8 ans sur les trottoirs, à la condition de conserver l’allure du pas et de ne pas occasionner de gêne aux piétons (sauf disposition contraire du Maire).
  • Le piéton a priorité sur le cycliste.
  • Obligation de respecter le sens de circulation (sens unique, sauf mention particulière), les priorités, feux tricolores...
  • Interdiction de se faufiler entre les véhicules à l'arrêt.
  • Stationnement : autorisé dans les endroits prévus, et donc en théorie interdit sur les trottoirs, sauf disposition contraire du Maire.
  • Le cycliste ne doit pas avoir un taux d'alcoolémie égal ou supérieur à 0,5g /l de sang ou téléphoner en circulant (sauf kit mains libres).

Equipement

Outre 2 freins, il faut avoir un éclairage avant (blanc ou jaune) et arrière (rouge), des catadioptres, un timbre ou grelot et porter un gilet jaune la nuit hors agglomération.


Augmenter sa sécurité


En milieu urbain, un cycliste a 4 fois plus de risques d'être victime (légère, grave, décès) d'un accident qu'un automobiliste, à kilométrage identique parcouru.

Tout comme pour les piétons, les accidents les plus graves se produisent aux intersections lorsqu'une voiture tourne à droite ou à gauche. Le cerveau de l'automobiliste n'a pas détecté le cycliste qui a un gabarit bien inférieur à celui d'une voiture.

N'hésitez pas à être bien visible à tout moment et par tous temps : baudrier et/ou brassards fluos et rétro-réfléchissants, écarteur orange, éclairage d'au moins 10 lux...et optez pour le port du casque qui limite les traumatismes crâniens.

Par ailleurs, soyez particulièrement vigilant lorsque vous circulez à proximité des camions et des bus, les conducteurs n'ont bien souvent pas la visibilité suffisante pour distinguer les cyclistes circulant à côté d'eux, en raison notamment des angles morts.

Sans oublier que plus il y aura de cyclistes, plus l'automobiliste intégrera sa présence potentielle...

conseils pour circuler à vélo en toute sécurité
Qu'est qu'un angle mort ? Visualisez la vidéo...


Bon pour la santé


Faire 30 minutes d’activité physique par jour :

  • limite les risques cardio-vasculaires
  • diminue l'ostéoporose
  • augmente l'espérance de vie

Le vélo, même à allure modérée, entre dans la catégorie de ces activités...

Sans oublier la consommation de calories (3 fois plus qu'en voiture et 2 fois plus qu'à pied)... Une étude a permis de montrer que se déplacer régulièrement à vélo fait plus gagner en espérance de vie que ce qu’on perd du fait des accidents de la route.

Rapide le vélo ?


Le vélo est le moyen le plus rapide en milieu urbain...

Le vélo permet de bien gérer son temps, car il ne subit pas l'aléa des congestions.
Il est aussi pratique car il assure le "porte à porte".
Il est enfin rapide : en effet, en ville, en moyenne, un cycliste roule à 15 km/h. Un automobiliste roule, compte tenu des intersections, des feux tricolores...en moyenne à 20 km/h en heure creuse et à 10 km/h en heure de pointe, cette vitesse augmentant d'environ 8 km/h en zone peu dense.

Pour un trajet de 2 km en ville, il faut :
  • 30 mn à pied
  • entre 6 et 12 mn en voiture + le temps pour se garer et rejoindre à pied sa destination
  • 8 mn en tram, en bus + le temps de marche à pied pour rejoindre l'arrêt et éventuellement l'attente à l'arrêt
  • 8 mn en vélo (+ quelques secondes pour attacher son vélo)
Aller au travail en vélo ou à pied permet aussi d’éviter de rejeter 500 à 600 kg de CO2 par an (base 10(2 x 5) km/jour).